Votre projet : Isolation du sol ou plancher

Fourniture et pose par un professionnel RGE d’une isolation entre un volume chauffé et un sous-sol non-chauffée (ou un vide sanitaire ou un passage ouvert) dans un bâtiment résidentiel existant. Un pare-vapeur (ou équivalent) est posé pour protéger l’isolant thermique de l'humidité et de la condensation.

Eligible si :

  • Le devis : comporte la date de pré-visite technique.
  • Le début des travaux : respecte un délai de 8 jours après la date de signature de la commande.
  • L’isolant : a une résistance thermique ≥ 3 m².K/W., est certifié ACERMI (ou équivalent), est de classe A de protection au feu (ou équivalent ou pose d’une couche supplémentaire).
  • Sont installés : un coffrage autour des conduits de fumées et des éclairages encastrés.
  • La facture : indique obligatoirement : mise en place d’une isolation thermique d’un plancher bas, marque, référence, épaisseur, résistance thermique, n° ACERMI et surface réellement isolée (+ l’identité du sous-traitant, si c’est le cas), les aménagements réalisés, la présence d’un pare-vapeur + la date de pré-visite technique.

Contrôle post-chantier obligatoire : tous les chantiers font l’objet d’un questionnaire de satisfaction client, certains font l’objet d’une inspection qualité post-travaux par un organisme indépendant (attesté COFRAC).

Information inconnue ? Les données de cette simulation vous donnent une bonne estimation du montant de la prime. Les données réelles seront collectées après travaux avec l’installateur et réévalueront le calcul exact de cette prime. En cliquant sur le Info vous obtenez plus de détail sur une question.







(Rappel : n° de déclarant + n° d’avis d’imposition ou le justificatif de grande précarité seront à fournir pour les logements)






+ d'infos
 

+ d'infos


+ d'infos

© 2021 Consoneo